Système éducatif Chypriote

La repsonsabilité globale dans le domaine de l’éducation appartient au ministère de l’Education et de la Culture.

Education préscolaire

Il existe trois catégories d’institutions préscolaires :

  • Les écoles maternelles publiques, fondées par le gouvernement et financées partiellement par l’Etat et partiellement par les associations de parents d’élèves. Les enseignants sont engagés par le gouvernement et leurs salaires sont couverts par le budget gouvernemental ;
  • les garderies d’enfants communautaires, qui sont fondées et financées par les autorités locales et les associations de parents d’élèves. Ces garderies sont largement subventionnées par le gouvernement ;
  • les écoles maternelles privées qui sont établies par des individuels et sont des établissements à but lucratif.

L’enseignement préscolaire, public et privé, couvre environ 49,6 % des enfants entre l’âge de 3 ans et 5 ans et 6 mois.

Education primaire

L’enseignement primaire est gratuit et obligatoire. Le gouvernement paie les salaires des enseignants et accorde des subventions annuelles à toutes les autorités locales, proportionnellement au nombre d’enfants dans leur région.
Des écoles fonctionnent dans chaque ville et village où le nombre d’enfants est supérieur à 15. Les écoles régionales desservent les communautés voisines de moins de 15 enfants.
La plupart des grandes écoles primaires sont divisées en deux cycles : le cycle A comprend les classes 1e-3e et le cycle B les classes 4e-6e.
Le rapport élève-enseignant au niveau national est d’un enseignant pour 18 élèves.

Education secondaire

Elle est divisée en deux cycles (le "gymnase" puis le lycée ou bien les écoles techniques et professionnelles) et offre un enseignement d’une durée de six ans pour les enfants de 11 à 17 ans environ.
L’enseignement secondaire est obligatoire pour les trois premières années du lycée et, depuis 1985, l’enseignement secondaire pour les deux cycles est gratuit.

Le premier cycle se déroule au "gymnase" et comprend les trois premières années d’études secondaires au cours desquelles les élèves suivent des cours communs d’éducation générale.
Le deuxième cycle, qui comprend les trois dernières années d’études secondaires, est dispensé soit dans les lycées généraux, soit dans les écoles techniques ou professionnelles.

Troisième cycle universitaire

De nombreux jeunes chypriotes partent étudier à l’étranger, la majorité en Grèce et en Angleterre. Ainsi, au cours de l’année scolaire 1998-9, le nombre d’étudiants poursuivant leurs études à Chypre formait 46 % de la population estudiantine.

Le troisième cycle universitaire public à Chypre est assuré par l’université de Chypre, et huit autres établissements publics d’enseignement supérieur.

- L’université de Chypre, créée en 1989, est un établissement éducationnel autonome.
L’Université de Chypre offre des programmes d’études dans les disciplines suivantes :

      • Faculté de sciences humaines et sociales
      • Faculté de sciences pures appliquées
      • Faculté d’économie et de gestion
      • Faculté de lettres

Par ailleurs, l’Université compte deux unités de recherche, en archéologie et en économie.

- Les huit autres établissement tertiaires, contrairement à l’Université de Chypre, fonctionnent sous diverses ministères de la République :

      • Institut supérieur de technologie
      • Institut supérieur d’hôtellerie
      • Collège forestier
      • Institut méditerranéen de gestion
      • Ecole d’infirmières
      • Ecole des inspecteurs de la santé publique
      • Ecole des guides
      • Académie de police

Par ailleurs, il existe une université privée depuis 1980, Intercollege.

publié le 18/02/2010

haut de la page