Réception pour la fête nationale à la résidence de France à Chypre [el] [en] [tr]

La réception pour célébrer la fête nationale française a eu lieu mercredi 10 juillet à la résidence de France, en présence du Ministre des Affaires étrangères de la République de Chypre, M. Nikos Christodoulides et de très nombreux invités.

L’Ambassadeur a prononcé le discours suivant :

Monsieur le Ministre,

Monsieur le Président du Parlement,

Votre béatitude Archevêque de Chypre,

Monsieur l’ancien Président de la République,

Mesdames et Messieurs les Ministres et les anciens Ministres,

Monsieur le Procureur général,

Dear Ambassadors,

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes, chers amis,

Merci M. le Ministre du très grand honneur que vous nous faites par votre présence ce soir en étant avec nous pour célébrer notre fête nationale.

Pour commencer je voudrais adresser nos vœux de prompt rétablissement au Président de la République qui ne peut pas être parmi nous aujourd’hui

Comme l’an dernier je veux remercier nos sponsors et les artistes chypriotes qui nous ont prêté leurs œuvres pour décorer l’Ambassade. Eleni Pratsi, Michèle Ansermet Papadopoulou, Theodoulos Gregoriou, Marina Olympiou, Eleni Phyla et Doros Dimitriou.

Je veux aussi saluer nos invités chypriotes-turcs que je remercie de leur présence

L’année aura confirmé la force de l’amitié franco-chypriote.

De nombreuses visites ont eu lieu dans nos deux pays.

Je pense notamment aux Ministres des Affaires étrangères ou de la Défense nationale mais aussi au Recteur de l’académie de Paris, au Président du Conseil constitutionnel, aux parlementaires des groupes d’amitié, au Président de l’Agence France presse, au Chef d’Etat-major de la Marine.

Et puis Chypre a reçu M. Emmanuel Macron dans le cadre du « MED 7 » organisé à Nicosie fin janvier 2019. Lors de cette rencontre, notre Président de la République a dit de la façon la plus claire notre entière solidarité avec la République de Chypre et notre attachement à sa souveraineté. C’est la position constante de la France. Pour nous, Chypre est un partenaire dans l’Union européenne et un allié.

La France appuie vos efforts en vue du règlement de la question de Chypre. Sur ce sujet nous tenons le même langage aux Chypriotes-grecs et Chypriotes-turcs qui oeuvrent pour la solution. Pour nous, un règlement juste doit répondre aux résolutions des Nations-Unies, respecter l’acquis communautaire. Nous considérons que pour Chypre réunifiée, la meilleure des garanties c’est l’Europe.

La France souhaite le maintien de la force de la force de paix des Nations-Unies, l’UNFICYP. Pas par conservatisme mais pour assurer la sécurité de l’île. C’est cette position que nous défendons à New-York.

Nos coopérations se développent activement. Les investisseurs français viennent à Chypre ou y consolident leurs position ; je veux citer bien sûr TOTAL, mais également CNP dans le secteur des assurances, « Monaco Telecom » qui a procédé au rachat de MTN pour la téléphonie mobile, le groupe ACCOR qui a de grands projets dans le domaine de l’hôtellerie. Je n’oublie pas que l’Université européenne de Chypre fait partie du réseau français d’enseignement supérieur GALILEO.

En matière de défense, notre coopération progresse vite et bien. C’est une coopération sur un pied d’égalité. C’est l’intention commune de nos deux pays. C’est ce que nous faisons sans varier depuis deux ans.

Comme chaque année nous avons été actifs avec nos partenaires chypriotes.

Des manifestations culturelles, des débats, des expositions ont eu lieu dans cette ambassade, à l’Institut français, au lycée franco-chypriote. Des dizaines de Chypriotes – Chypriotes grecs et turcs – y ont participé et nous ont aidé à les réaliser. Je les en remercie vivement.

Nous avons aussi célébré la gastronomie française le chef établi à Paris, Andréas Mavrommatis revenu à Chypre pour cette occasion.

Je vais maintenant m’adresser à mes compatriotes en français

Chers amis, chers compatriotes,

Chypre où nous vivons est un pays ami et accueillant ou la communauté française est parfaitement intégrée.

Beaucoup d’entre vous sont ici par choix familial, pour y travailler ou pour y étudier.

L’ambassade est à votre écoute et votre service. D’autres institutions françaises ou franco-chypriotes sont présentes à travers tout le pays et vous sont utiles : notre élue des Français de Chypre, l’Ecole franco-chypriote, nos consuls honoraires, les Alliances françaises à Limassol et Paphos, la section des conseillers du commerce extérieur et les associations de français ou d’anciens étudiants en France.

Je salue très sincèrement tous les Français de Chypre alors que ma mission d’ambassadeur va se terminer d’ici quelques temps.

Je salue aussi nos amis chypriotes-grecs et chypriotes-turcs, la communauté diplomatique et les Nations-Unies.

Je vous remercie tous de votre attention.

Vive la République de Chypre.

Vive la France.

publié le 07/10/2019

haut de la page