Le Tour de France de l’Egalité a fait étape à Chypre le 26 janvier [el] [en]

Le "Tour de France de l’Egalité" a pour ambition de donner l’occasion à chaque Française et chaque Français de s’exprimer sur la manière dont ils appréhendent la question de l’égalité femmes-hommes et sur ce qu’ils attendent des pouvoirs publics pour la faire progresser.

Lancé 4 octobre 2017 par le Premier Ministre, Edouard Philippe, et la Secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le double objectif du "Tour de France de l’Egalité" est de :

  • Recueillir la parole des femmes et des hommes sur l’égalité au quotidien, les difficultés rencontrées et les propositions formulées pour la faire progresser.
  • Faire émerger et partager les bonnes pratiques, faire connaître les dispositifs innovants qui existent à l’échelle d’un territoire, identifier les nouveaux chantiers à ouvrir et les actions à mener.

Le Tour de France de l’Egalité a pour vocation de se conclure le 8 mars 2018, journée internationale des droits des femmes. Cette journée pour son édition 2018 sera l’occasion pour le Président de la République d’annoncer les priorités thématiques annuelles de la grande cause nationale du quinquennat, l’égalité entre les femmes et les hommes.

JPEG

Cette consultation prend la forme d’ateliers thématiques organisés entre octobre 2017 et janvier 2018 partout à travers la France et le monde, permettant l’expression du plus grand nombre et, en particulier, des personnes qui n’appartiennent pas aux réseaux institutionnels et associatifs des droits des Femmes.

Dans son volet international, les ateliers pourront recueillir la parole citoyenne des Français résidents sur la façon dont l’égalité est vécue dans leur pays de résidence, avec une approche comparative avec la situation vécue en France, ou permettre d’identifier les bonnes pratiques et les dispositifs innovants, dont la France pourrait s’inspirer.

A Chypre, une conférence a été organisée le 26 janvier à 18h30 à l’institut français de Chypre avec une intervention croisée de Mme Andri Savva, bureau de la Commissaire pour l’égalité des genres et Mme Stéphanie Seydoux membre de l’Inspection générale des affaires sociales française,ancienne Cheffe du service des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes et la participation de Mme Kalliope Agapiou Josephides, Présidente de l’Institut européen pour l’égalité des genres.

Ce débat a permis de porter un regard croisé franco-chypriote sur les questions de lutte contre les violences et de promotion de l’égalité professionnelle.

JPEG

Plus d’informations : http://www.ifchypre.org/fr/culture/...

JPEG

publié le 01/02/2018

haut de la page