L’ambassade de France à Chypre, une ambassade verte

Lancé en 2015 dans la perspective de la COP21, le projet « Ambassade verte » est une démarche globale et progressive de réduction de l’empreinte environnementale des représentations diplomatiques françaises à l’étranger.

Les objectifs du projet « Ambassade verte »

PNG

  • Renforcer à l’échelle internationale le caractère exemplaire de l’engagement de la France en matière de développement durable.
  • Faire du réseau diplomatique une vitrine des savoir-faire français.
  • Améliorer la gestion, les performances des postes et réaliser des économies.
  • Atteindre la neutralité carbone en 2020.

L’ambassade de France à Chypre, une ambassade verte

PNG PNG PNG PNG

Dans le cadre du projet « Ambassade Verte », l’Ambassade de France à Chypre tente elle aussi de réduire son impact environnemental et atteindre l’exemplarité écologique promue par la COP21.

L’action écologique de l’Ambassade se situe dans trois domaines distincts :

1) La rationalisation de la consommation d’énergie ;
2) Le remplacement de tous les produits de ménage et d’entretien « classiques » par des produits certifiés écologiques, à faible impact sur la nature ;
3) Le recyclage et la réutilisation de tout consommable qui peut l’être.

Avant tout, il s’agit pour l’Ambassade de France à Chypre de modifier ses pratiques en profondeur, par des gestes simples dont nous sommes tous capables. Il s’agit également de solliciter des entreprises locales dynamiques dans le domaine de l’éco-responsabilité, dans un marché où elles sont peu représentées.

La prochaine étape : réussir à atteindre des objectifs chiffrés probants et durables, et propager ces idées au sein de la communauté française.

Pour aller plus loin :

publié le 21/09/2017

haut de la page