Climat : mobilisés plus que jamais à l’occasion des 5 ans de l’accord de Paris [en]

L’épidémie de la Covid-19 n’a pas relégué les problèmes climatiques et environnementaux au second plan. Elle a, au contraire rappelé l’urgence de rechercher ensemble des solutions durables pour préserver l’avenir de la planète et protéger efficacement les populations, notamment des maladies se transmettant de l’animal à l’homme.

Face à ces défis mondiaux, la France est plus que jamais mobilisée et œuvre à un renforcement du multilatéralisme climatique. Le 12 décembre 2020, plusieurs évènements viendront célébrer les 5 ans de l’accord de Paris et rappeler la nécessité d’un engagement absolu de tous face au réchauffement climatique.

Le « sommet de l’ambition pour le climat »

Le 12 décembre 2020, à partir de 15h, la France co-organise le « Sommet de l’ambition pour le climat » avec le Royaume-Uni, (président de la COP 26) et le Secrétariat général des Nations unies, en partenariat avec le Chili (président de la COP 25) et l’Italie (hôte de la pré-COP 26).

Tous les États signataires de l’accord de Paris ont été invités. Seuls ceux en mesure de faire une annonce significative sur un ou plusieurs des trois piliers de l’accord de Paris (atténuation, adaptation et finance) pourront s’exprimer. Ce sommet virtuel lancera le cycle de relèvement de l’ambition qui se poursuivra jusqu’à la COP 26 qui se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow. Les acteurs non-étatiques seront également invités à prendre la parole.

Toutes les informations, ainsi que la retransmission en direct du sommet, sont disponibles sur le site https://climateambitionsummit2020.org.

Relancer la dynamique internationale née grâce à l’accord de Paris

Adopté en 2015, l’accord de Paris pour le climat est le cadre mondial d’action contre le réchauffement climatique. Accord ratifié le plus rapidement de l’histoire, il est presque universel (194 signatures et 189 ratifications) et constitue une feuille de route partagée et indispensable pour lutter efficacement et collectivement contre les dérèglements climatiques.

Afin qu’il soit pleinement mis en œuvre et produise les effets escomptés, tous les États parties doivent relever leur ambition climatique, le plus rapidement possible et d’ici à la COP 26 en 2021.

Les contributions déterminées au niveau national (CDN) soumises en 2015 en amont de la COP 21, même pleinement mises en œuvre, mènent actuellement à un réchauffement mondial de plus de 3°C, c’est-à-dire loin des objectifs de l’accord (+1,5-2°C). A cause de la crise Covid-19, l’appel à un rehaussement des ambitions en matière de lutte contre le réchauffement climatique peine à être entendu.

La communauté internationale a donc un an avant la COP 26 pour remobiliser tous les acteurs et retrouver la dynamique qui prévalait au moment de l’adoption de l’accord de Paris, lorsque 183 pays avaient soumis leur CDN, couvrant ainsi 95% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

Célébrer l’anniversaire de l’accord de Paris dans le réseau diplomatique

L’ensemble du réseau diplomatique français mettra le climat au cœur de l’agenda collectif à l’occasion de cet anniversaire, en partenariat avec les représentations locales de l’Union européenne et tous les partenaires engagés sur ces questions.
Ces célébrations se traduiront par toutes sortes de manifestations : webinaires, conférences de presse, rencontres avec les acteurs locaux, projections ou expositions.

Le ministère a ainsi choisi de s’associer à l’association Art of Change 21 pour réaliser une vidéo artistique Maskbook qui mobilise de façon originale des personnalités du monde entier pour le climat.

Découvrez la vidéo sur nos réseaux sociaux le 12 décembre 2020.

L’année 2021 sera une année décisive pour le climat, la biodiversité et l’environnement, avec la tenue de plusieurs évènements internationaux majeurs :

  • pour la 1ère fois, les COP climat, biodiversité et désertification se tiendront la même année
  • la 4ème édition du One Planet Summit qui portera sur la biodiversité aura lieu en janvier 2021 en France,
  • le Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

publié le 12/12/2020

haut de la page